Le moustique tigre est un insecte nuisible particulièrement redoutable surtout les soirs d’été. Pour faire face à ce problème, différents pièges anti-moustiques se sont, donc, développés ces dernières années. Ces pièges, très modernes sont aujourd’hui menacé d’interdiction suite à un manque d’efficacité, supposés, à court termes, sur la propagation des maladies. Callisto Hygiène fait le point sur la situation.

Le moustique tigre, vecteurs de maladies

Comme tous les étés, nos terrasses et nos jardins peuvent vite devenir de véritables enfers, le coupable ce sont les insectes et plus précisément le moustique tigre. Cet insecte est une source de nuisance avérée vecteurs de plusieurs maladies comme la dengue, le chikungunya ou le Zika.
Pour pallier à cet problème, les bonnes vieilles « méthodes de grand mère », comme la citronelle, ne suffisent plus. Différents pièges modernes ce sont multipliés ces dernières années afin d’offrir plus d’efficacité dans la lutte contre les moustiques et ce malgré les coûts importants de ces appareils.

Le moustique tigre est vecteur de virus
Piège Bogens pour lutter contre le moustique tigre

Les pièges anti moustiques tigres sont-il efficaces ?

Cela dépend de plusieurs facteurs. Censé reproduire la respiration et la transpiration humaine afin d’attirer les moustiques, ces appareils se sont amélioré au fil des années mais leur seule présence ne feront pas de miracles, non plus. Il faut les utiliser en complément d’un traitement anti-larvaire afin de compléter leur efficacité.

Des pièges anti moustiques tigres bientôt interdits ?

l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) n’a pas pu identifié certaines données prouvant l’efficacité de ces pièges pour limiter la propagation des maladies causés par les virus. Suites à ces données incomplètes, les pièges à moustiques ne seront utilisés que comme mesure préventive ou dans certains cas bien précis.

Actuellement, des demandes sont en cours d’analyse mais aucun piège en France ne dispose d’une AMM (Autorisation de Mise sur le Marché). Si aujourd’hui leur commercialisation est autorisée, c’est grâce à un régime transitoire valide jusqu’en Juillet 2022. Après cette date, les pièges n’ayant pas d’AMM ne pourront plus être commercialisés. Ils doivent être conformes à la réglementation sur les biocides.

Plusieurs fabricants sont perplexes face à cette décision de l’ANSES car certaines incompréhensions demeurent dans l’autorisation et l’interdiction de certains produits. En effet, les produits contenant du CO2 sont interdit alors que celui-ci est naturellement présent dans l’air et que l’être humain lui-même en rejette continuellement. De même certains produits anti-larvaires ne sont pas exclus alors qu’ils sont considérés comme une source de troubles gastriques pour les personnes.
Le débat n’est donc pas tout à fait clos et les lois peuvent évoluer dans les années à venir.

Callisto Hygiène, le désinsectiseur professionnel

Nos technico-commerciaux sauront vous apporter tous les conseils et l’expérience nécessaires à la lutte contre les insectes nuisibles comme le moustique tigre.

N’hésitez pas à nous contacter pour obtenir un déplacement, une inspection et un devis gratuit.